<

Neom : le projet pharaonique de l'Arabie Saoudite

Neom, un projet titanesque où les technologies de pointe permettront de créer une méga ville ultra-connectée. Un espace économique sans précédent à deux pas de l'Egypte et de la Jordanie. Une mégalopole ouverte sur le monde 100% écologique qui va mettre en exergue l'innovation dans de très nombreux secteurs. Située sur les bords de la mer rouge, cette "giga-ville" donne le tournis par son gigantisme et son prix ! La ville du future va commencer à sortir de terre dès 2025.

Arabie Saoudite : la ville du future

Neom est la ville 3.0 de demain. Tout simplement pharaonique ce projet s'étend sur 26 500 km2 et représente une somme totalement vertigineuse avec un budget de 500 milliards de dollars. Financé par le pays mais également par des investisseurs privés, ce projet fait partie de Vision 2030 qui vise à sortir le Royaume du tout pétrole. Le Prince héritier Mohammed Ben Salmane avec cette méga ville montre une fois de plus au monde entier cette envie de réformer en profondeur son pays autant d'un point de vu économique, politique, culturel que sociétal. Ultra moderne, Neom est une ville qui sera à la pointe de la technologie dans bien des domaines. Présentée comme une ville peu conventionnelle elle a d'ores et déjà l'aura de ces cités emblématiques qui ont marqué l'Histoire. Neom veut se placer comme une ville qui sera à la pointe de l'innovation, une ville également libre et ouverte sur le monde.

Arabie Saoudite : anticiper la fin du pétrole

Avec le plan Vision 2030 c'est tout une stratégie économique qui est mis en place afin de diversifier son économie. Conscient d'une certaine "dépendance" au pétrole, le Royaume cherche par ce programme à créer de nouveaux secteurs d'activité porteurs. Neom est certes très ambitieuse sur ses nombreuses réformes et va entraîner les saoudiens dans une restructuration sans précédent mais c'est sans compter sur leur pugnacité. Un tel projet ne peut que générer de l'émulation dans des secteurs comme l'écologie, les biotechnologies, le digital etc... et par conséquent apporter de la compétitivité pour redynamiser une économie mondiale qui cherche à se réinventer.